La Députation francophone attendra avant de prendre position

La prochaine session du Grand Conseil bernois, qui commence lundi, ne donnera pas beaucoup ...
La Députation francophone attendra avant de prendre position

Les élus chargés de défendre les intérêts du Jura bernois et des francophones de Bienne se sont réunis mardi soir pour leur première séance après le vote de Moutier

Grand Conseil bernois, juin 2017

La prochaine session du Grand Conseil bernois, qui commence lundi, ne donnera pas beaucoup de grain à moudre à sa Députation francophone. Les élus qui la composent se sont réunis mardi soir pour la première fois après le vote de Moutier. La Députation espère qu’une résolution rapide sera trouvée pour les recours et prendra position au fil des négociations entre les cantons de Berne et du Jura. Elle a aussi accueilli ses trois nouveaux membres, Moussia von Wattenwyl, Tom Gerber et Michel Ruchonnet.

Quant à la motion pour que les Biennois francophones puissent aussi prétendre au siège du Conseil-exécutif réservé au Jura bernois, elle n’a pas été débattue. Son porteur, le socialiste Mohammed Hamdaoui, était excusé./sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus