Les offices du tourisme échappent aux coupes budgétaires

Une majorité du Grand Conseil bernois a suivi la députation francophone jeudi, en refusant ...
Les offices du tourisme échappent aux coupes budgétaires

Une majorité du Grand Conseil bernois a suivi la députation francophone jeudi, en refusant d'économiser sur le dos des régions à faible tourisme de séjour

 Le cube du Parc régional Chasseral et de Jura bernois Tourisme à St-Imier.

Ouf de soulagement pour les offices du tourisme du Jura bernois, de Bienne-Seeland, de Jura Trois-Lacs et de Berne. Ils continueront de toucher les mêmes subventions cantonales.

Le Grand Conseil bernois a décidé de suivre la députation francophone du parlement jeudi, qui proposait de biffer cette coupe budgétaire du plan d'allègement. Le gouvernement voulait diminuer d'un tiers sa contribution aux régions à faible tourisme de séjour, le montant global annuel serait passé de 900'000 francs à 600'000 francs dès 2020.

La députation a souligné le potentiel touristique des régions concernées et le risque de voir d'autres cantons partenaires suivre le Conseil-exécutif bernois en revoyant également à la baisse leurs subventions. De plus, elle s'est étonnée de la volonté du gouvernement d'affaiblir des régions à faible potentiel au lieu de chercher à les renforcer...

Au final, la proposition de la députation a été acceptée par 72 voix contre 63 et 7 abstentions. Certains groupes étaient divisés, l'UDC et le PEV se sont opposés et le PS, les Verts, le PBD et une majorité du PLR ont dit oui. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus