Licenciements à l’ATS : clarifier les conséquences pour le canton de Berne

Trois députés socialistes ont déposé mercredi une interpellation au Grand Conseil bernois. ...
Licenciements à l’ATS : clarifier les conséquences pour le canton de Berne

Trois députés socialistes ont déposé mercredi une interpellation au Grand Conseil bernois. Ils demandent des précisions sur les conséquences pour le canton des licenciements prévus à l’ATS

 Hervé Gullotti a demandé l'urgence de traitement de l'interpellation. (Image: archives)

Quelles garanties pour l’information de demain ? Il s’agit du titre de l’interpellation déposée mercredi par trois députés socialistes au Grand Conseil bernois. Samantha Dunning, Hervé Gullotti ainsi que Michel Ruchonnet s’inquiètent des licenciements annoncés par la direction de l’agence télégraphique suisse le 8 janvier. 40 postes de travail seront supprimés sur les 180 que compte actuellement l’agence. Des mesures qui font peser une menace sur l’indépendance et la diversité des médias bernois selon les signataires. Des renseignements sont demandés au Conseil-exécutif quant aux conséquences qui pèsent sur l’antenne centrale bernoise de l’ATS et sur le bureau biennois, « véritable courroie de transmission outre Sarine ». Le texte invite également le gouvernement à prendre position sur la situation actuelle des médias dans le canton de Berne, en particulier en ce qui concerne leur indépendance et la qualité de l’information fournie. En outre, l’interpellation demande si le canton de Berne possède des contrats qui le lient avec l’ATS. L’urgence de traitement a été requise. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus