La création d'une charte religieuse séduit le parlement

Le gouvernement bernois va étudier la mise en place d'une charte religieuse. Le Grand Conseil ...
La création d'une charte religieuse séduit le parlement

Le postulat du député biennois Mohamed Hamdaoui a été accepté mercredi par le Grand Conseil bernois. Le texte demande la création d'une charte religieuse pour les communautés non soumises à la loi sur les Églises

Mohamed Hamdaoui La proposition de Mohamed Hamdaoui n'a pas laissé le Grand Conseil de marbre

Le gouvernement bernois va étudier la mise en place d'une charte religieuse. Le Grand Conseil a soutenu mercredi le postulat du député socialiste biennois Mohamed Hamdaoui. Le texte a été accepté par 74 voix contre 55 et une abstention.

Le groupe UDC, notamment, s'est opposé. Mais le vote n'ayant donné lieu à aucun débat, les motivations du parti agrarien n'ont pas été développées en plénum. L'élu UDC de Corgémont, Roland Benoit, nous a indiqué que son groupe estime que la mise en place d'une telle charte ne devrait pas être confiée à l'État mais directement aux communautés religieuses concernées. De son côté, Mohamed Hamdaoui est soulagé de l'accueil positif du parlement, mais il regrette la « lâcheté » de l'UDC qui refuse son postulat sans donner d'explications.

Le Conseil-exécutif va maintenant examiner comment permettre aux communautés non soumises à la Loi sur les Églises nationales bernoises de signer une charte, qui les engagent à respecter certaines valeurs comme l'ordre juridique, l'égalité hommes-femmes, le dialogue interreligieux ou la transparence financière et à bannir toute forme d'appel à la haine, à la xénophobie, au racisme, à l'homophobie, etc. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus