Baisse de l'impôt des entreprises : le peuple devrait trancher

Le Grand Conseil bernois confirme sa volonté de diminuer l'impôt sur le bénéfice des entreprises ...
Baisse de l'impôt des entreprises : le peuple devrait trancher

Le Grand Conseil bernois a confirmé mercredi en deuxième lecture sa volonté de diminuer l'impôt sur le bénéfice des entreprises. La gauche lancera un référendum

Le parlement bernois veut baisser la charge fiscale des entreprises. Il a adopté mercredi en deuxième lecture par 92 voix contre 51 une révision de la Loi sur les impôts. Le texte prévoit que le taux d'imposition maximal sur le bénéfice passe de 21,64 % à 18,71 % d'ici 2021.

Cette révision implique une diminution des rentrées fiscales d'environ 100 millions de francs par an pour le canton et de 50 millions pour les communes. Cela signifie une baisse des recettes entre 10 % et 20 % selon les communes.

Les députés du Parti évangélique et la gauche ont tenté en vain d'atténuer cette diminution et de favoriser les PME plutôt que les grandes sociétés. Mais la majorité de droite est d'avis que le canton doit rester attractif pour éviter le départ de certaines entreprises. Il s'agit, selon elle, d'un tout petit pas qui devra encore être renforcé à partir de 2021.

 

Référendum annoncé

Les verts, les socialistes et une partie du groupe PEV se sont opposés lors du vote final. La gauche lancera un référendum. Elle estime que le canton n'a pas les moyens de baisser l'impôt des entreprises et que l'argent qui manquera dans les caisses cantonales et communales conduira à des mesures d'économies sur le dos des plus faibles.

La gauche dénonce cette concurrence fiscale intercantonale qui « tire tout le monde vers le bas » et entend bien se battre au niveau fédéral pour changer le système. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus