Inquiétudes autour de la réaffectation du Foyer de Prêles selon Anne-Caroline Graber

La députée UDC au Grand Conseil Anne-Caroline Graber a déposé une interpellation urgente samedi ...
Inquiétudes autour de la réaffectation du Foyer de Prêles selon Anne-Caroline Graber

La députée UDC au Grand Conseil Anne-Caroline Graber a déposé une interpellation urgente samedi. Elle demande des précisions sur la réaffectation de l’ancien Foyer de Prêles en centre pour requérants d’asile et relève l’inquiétude de la population

La future affectation du Foyer de Prêles ne laisse pas tranquille certains citoyens selon Anne-Caroline Graber. La future affectation du Foyer de Prêles ne laisse pas tranquille certains citoyens selon Anne-Caroline Graber.

La députée Anne-Caroline Graber demande un état de la situation sur la réaffectation de l’ancien Foyer d’éducation de Prêles. Le site doit être réaffecté en centre pour hébergement de requérants d’asiles. La membre de l’UDC note dans son interpellation déposée au Grand Conseil samedi que des témoins y ont observé des camions livrer plusieurs centaines de lits. Ces mouvements ont créé des interrogations et de l’inquiétude au sein de la population selon elle.

L’habitante de la Neuveville demande donc des précisions pour savoir où en est le projet de réaffectation et notamment combien de personnes seront accueillies. Elle a aussi demandé à savoir si des forces supplémentaires de police dans la région ont été envisagées.

Anne-Caroline Graber revient également sur le dépôt d’une motion de son collègue de parti Roland Benoît. Elle pose la question de savoir si le texte a eu une influence sur la planification du projet. Roland Benoit avait déposé une motion pour proposer de transférer le Foyer d’éducation en prison.

La député de la Neuveville a demandé l’urgence de traitement pour son interpellation en raison de l’inquiétude qu’elle a constatée auprès de la population.

Pour rappel, la date de mise en service du centre n’est pas encore connue. Au total, selon la dernière séance d’information organisée à ce sujet, cent requérants pourront être accueillis au maximum. /jrg

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus