Pas de nouvelles mesures pour limiter la hausse des primes

Le canton de Berne ne va pas étudier de nouvelles pistes pour contenir l’augmentation des primes ...
Pas de nouvelles mesures pour limiter la hausse des primes

Le canton de Berne ne va pas étudier de nouvelles pistes pour contenir l’augmentation des primes d’assurance-maladie. Le Grand Conseil a refusé un postulat socialiste

Rien de nouveau du côté des primes d’assurance-maladie dans le canton de Berne. Les députés socialistes ont tenté en vain d’obtenir une étude pour limiter l’explosion des charges pour les ménages. Leur postulat a été balayé mardi par la majorité de droite du Grand Conseil.

Pour contenir la hausse des primes, le groupe socialiste demandait au gouvernement d’examiner des alternatives aux subsides, de se concerter avec les autres cantons, d’étudier la mise en place d’une caisse publique et la possibilité de plafonner les primes à 10% du budget des ménages. Pour le PS, le canton de Berne peut agir dans ce domaine et doit s’attaquer au problème dès maintenant pour éviter qu’une partie encore plus importante de la population ne se retrouve en détresse financière. Les Verts et le Parti évangélique ont soutenu le postulat.

Mais pour l’UDC, le PLR, le PBD et l’UDF, il s’agit d’une problématique fédérale et aider davantage les ménages ou plafonner les primes ne feront que reporter des charges sur d’autres entités. La droite estime qu’il faut agir au niveau de l’offre et tenter prioritairement de réduire les coûts de la santé. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus