Pas de réflexion sur le rôle de la DAJ

Le postulat socialiste qui demandait la transformation de la Délégation du Conseil-exécutif ...
Pas de réflexion sur le rôle de la DAJ

Le postulat socialiste qui demandait la transformation de la Délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes en Délégation aux affaires francophones a été retiré

 Hervé Gullotti, député PS de Tramelan, est le premier signataire du postulat sur la DAJ.

Le rôle de la Délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes (DAJ) n’est pas remis en cause dans l’immédiat. Trois socialistes de la députation francophone proposaient au gouvernement d’entamer une réflexion sur une éventuelle transformation de la DAJ en Délégation aux affaires francophones. Mais le postulat a été retiré lundi.

Le premier signataire, l’élu de Tramelan Hervé Gullotti, a expliqué devant le Grand Conseil qu’il renonçait à son intervention en raison de la réponse du Conseil-exécutif. Le gouvernement estime qu’il est prématuré de revoir le rôle de la DAJ alors que le transfert de Moutier dans le Jura n’a même pas commencé.

Hervé Gullotti regrette la timidité du Conseil-exécutif et considère qu’une réflexion pourrait être entamée dès maintenant. Mais il retire son postulat pour permettre d’autres interventions à ce sujet durant la législature. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus