Promouvoir le suisse-allemand à l’école sans l’imposer

Les cours de suisse-allemand resteront facultatifs dans les écoles francophones du canton de ...
Promouvoir le suisse-allemand à l’école sans l’imposer

Les cours de suisse-allemand resteront facultatifs dans les écoles francophones du canton de Berne. Un postulat visant à les rendre obligatoires a été retiré

Le suisse-allemand reste une option facultative dans les écoles francophones du canton de Berne. Le Grand Conseil a adopté et classé à l’unanimité mardi un postulat déposé par trois élus socialistes de la députation francophone. Le texte demandait au gouvernement de promouvoir la mise en place de cours de suisse-allemand aux niveaux primaires et secondaires en mettant des moyens à disposition. Le Conseil-exécutif a répondu que cette possibilité existait déjà et qu’un cours facultatif pouvait être ouvert si l’effectif minimal était atteint. C’est pourquoi le parlement a décidé de classer ce point.

Le postulat comprenait une seconde exigence : introduire des cours de suisse-allemand obligatoires dans les écoles secondaires francophones. Mais la première signataire, la socialiste biennoise Samantha Dunning, a décidé de retirer ce point après avoir pris connaissance de la réponse du gouvernement. Le Conseil-exécutif soulignait que l’enseignement du suisse-allemand ne devait pas se faire au détriment de l’enseignement de l’allemand standard et qu’ajouter des heures supplémentaires à la grille horaire induirait des coûts importants.

Samantha Dunning a toutefois annoncé qu’elle entendait revenir avec une proposition plus ouverte à ce sujet. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus