Tramelan a terminé 2017 dans le rouge

Les comptes 2017 de Tramelan affichent un solde négatif. Les élus réunis lundi pour leur troisième ...
Tramelan a terminé 2017 dans le rouge

Les comptes 2017 de Tramelan affichent un solde négatif. Les élus réunis lundi pour leur troisième séance annuelle ont accepté ce déficit de 383'000 francs. Ils ont par ailleurs décidé de montrer leur opposition au Conseil fédéral dans son projet d'assouplissement de l'ordonnance sur le matériel de guerre

Les élus ont validé les comptes 2017 Les élus ont validé les comptes 2017

 

Les chiffres sont rouges, mais moins que prévus à Tramelan. Les membres du Conseil général ont accepté lundi soir les comptes 2017 de leur commune, qui présentent un excédent de charges de 383'000 francs. Ce déficit reste toutefois inférieur de presque 500'000 francs à ce que les autorités tramelotes avaient budgété. Ceci grâce à des rentrées fiscales supérieures aux attentes. Néanmoins, le maire Philippe Augsburger précise que des résolutions devront être prises afin de contenir l'hémorragie pour cette année, même s’il exclut un retour à l’équilibre pour 2018.

 

Décisions

Les élus ont également accepté une modification partielle de son propre règlement. Cette réforme découle d’un processus de trois ans mené conjointement avec les instances cantonales et d’autres communes du Jura bernois et du Jura. Elle propose par exemple des nouvelles règles pour les discussions et les temps de parole.

 

La modification du règlement des jetons de présence a également passé la rampe, après avoir subi quelques changements. Désormais, les élus seront partiellement défrayés en monnaie locale et devront soumettre une demande s’ils préfèrent être rétribués en francs suisses.

 

En revanche, le service des Travaux publics ne disposera pas tout de suite d’un nouveau véhicule porte-outils. La proposition a été renvoyée au Conseil municipal. Les membres du législatif ont affirmé ne pas disposer pour l'instant de suffisamment de renseignements quant aux caractéristiques techniques et au financement pour pouvoir se prononcer.

 

Lettre au Conseil fédéral

En fin de séance, les conseillers généraux ont dû se prononcer sur une résolution d'Isabelle Geiser du groupe Débat. Le législatif a ainsi décidé par 23 voix contre 6 et 3 abstentions de soumettre une lettre au Conseil fédéral. Dans cette missive, il enjoint le gouvernement à faire machine arrière dans son projet d’assouplissement de l’ordonnance sur le matériel de guerre, qui permettrait d’autoriser l’exportation d’armes dans des pays en proie à des conflits internes. Pour l’auteure, un tel changement nuirait à la neutralité helvétique et contredirait la tradition humanitaire du pays. /amo

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus