Gratuité pour les vélos : Tramelan persiste et signe

Le Conseil général a prié le Conseil municipal de tout faire pour convaincre les Chemins de ...
Gratuité pour les vélos : Tramelan persiste et signe

Le Conseil général a prié le Conseil municipal de tout faire pour convaincre les Chemins de fer du Jura d’accorder la gratuité pour les vélos entre la gare de Tramelan et Les Reussilles

Le Conseil général de Tramelan demande au Conseil municipal de poursuivre la négociation avec les CJ, afin d'obtenir la gratuité pour les vélos entre Tramelan et Les Reussilles. Le Conseil général de Tramelan demande au Conseil municipal de poursuivre la négociation avec les CJ, afin d'obtenir la gratuité pour les vélos entre Tramelan et Les Reussilles.

Les Chemins de fer du Jura ont dit non une première fois ? Peu importe. Réuni lundi soir en assemblée au CIP, le Conseil général de Tramelan a maintenu à l’unanimité sa volonté de demander au CJ la gratuité pour les vélos entre la gare de Tramelan et Les Reussilles. Le conseiller municipal, Christophe Gagnebin, en charge des transports, a eu beau expliqué à l’assemblée que la compagnie avait refusé d’entrer en matière, rien n’y a fait.

Le Conseil général a suivi d’une seule voix la socialiste Carine Bassin, auteure du postulat. Le texte demande au Conseil municipal d’établir avec les CJ une convention pour permettre aux cyclotouristes de ne pas devoir s’acquitter d’un titre de transport pour leur vélo entre les stations de Tramelan et des Reussilles. Cette mesure aurait deux vertus principales : elle permettrait d’une part aux amateurs de vélo de ne pas se risquer sur la route cantonale, raide et très prisée par les camions. Ce serait d’autre part un atout pour drainer une nouvelle clientèle touristique sur le réseau. La réaction de Christophe Gagnebin à l’issue de la séance :

"Trouver un modus vivendi"

Nouveau véhicule de déneigement et quartier du chalet

Au chapitre des décisions, notons le oui du Conseil général à l’acquisition d’un nouveau véhicule porte-outils, d’une valeur de près de 170'000 francs. L’engin doit servir avant tout au déneigement et au salage des trottoirs. Il pourra aussi aider les employés des travaux publics à transporter du matériel à la belle saison. Le débat a permis à plusieurs élus de faire part de leurs doutes sur le bienfondé d’une telle dépense.

Certains craignaient que ce véhicule coûte des mille et des cent à l’entretien. D’autres ont regretté que la largeur de la machine ne l’empêche d’œuvrer sur tous les trottoirs de la commune. Sans succès, les plus sceptiques ont proposé un report de la décision. Au final, une majorité d’élus a préféré faire confiance aux autorités par 18 voix contre 8 et cinq abstentions.

Enfin le législatif a validé la motion de Thierry Gagnebin demandant au Conseil municipal de ne pas supprimer le passage à niveau des Echelettes, risquant de couper en deux le quartier du Chalet. Une pétition avait d’ailleurs été lancée à ce sujet par des riverains. L’exécutif a assuré que des démarches ont été entreprises avec les CJ pour proposer des variantes satisfaisantes pour toutes les parties. Un dossier de financement suivra. /gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus