Des accusations publiques envers la préfète « très graves »

La député UDC Anne-Caroline Graber dénonce les accusations « sans preuves » et « graves » tenues ...
Des accusations publiques envers la préfète « très graves »

La député UDC Anne-Caroline Graber dénonce les accusations « sans preuves » et « graves » tenues contre la préfète par des autonomistes titulaires d’une charge publique

Anne-Caroline Graber réagit à la suite de déclarations faites à l'encontre de la préfète du Jura bernois. (photo: archives) Anne-Caroline Graber réagit à la suite de déclarations faites à l'encontre de la préfète du Jura bernois. (photo: archives)

« Ces accusations publiques sans preuve aucune sont très graves ». La député Anne-Caroline Graber dénonce dans une interpellation déposée au Grand Conseil le positionnement de certaines personnalités autonomistes titulaires d’une charge publique. Elles avaient réagi à la suite de l’acceptation des recours contre le vote sur l’appartenance cantonale de Moutier. Sans donner de noms, la Neuvevilloise indique que ces déclarations ont mis « directement en cause l’indépendance de la Préfecture du Jura bernois ». En outre, elle dénonce les affirmations entendues comme quoi les membres du gouvernement bernois ne seraient plus les bienvenus à Moutier.

La membre de l’UDC demande au Conseil-exécutif de quelle manière il entend se positionner à la suite de ces déclarations. Anne-Caroline Graber entend également savoir si ces points seront mis à l’ordre du jour de la prochaine conférence tripartite entre la Confédération, le canton de Berne ainsi que celui du Jura. Elle a demandé l’urgence de traitement de son interpellation déposée mercredi vu « la grande actualité » du dossier. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes