Le Conseil-exécutif interpellé sur le sort de la famille Ahmed

La famille qui réside à Péry-La Heutte doit être expulsée au 15 mars. Une motion demande le ...
Le Conseil-exécutif interpellé sur le sort de la famille Ahmed

La famille qui réside à Péry-La Heutte doit être expulsée au 15 mars. Une motion demande le report de cette décision en attendant des clarifications

Hervé Gullotti demande au Conseil-exécutif d'intervenir le temps d'analyser de nouvelles preuves. (Photo: archives) Hervé Gullotti demande au Conseil-exécutif d'intervenir le temps d'analyser de nouvelles preuves. (Photo: archives)

Il faut temporairement reporter l’expulsion de la famille Ahmed. C’est ce que demande Hervé Gullotti. Le socialiste tramelot a déposé une motion urgente mardi, co-signée par deux autres députées de gauche, pour demander au Conseil-exécutif d’agir dans ce dossier auprès des autorités compétentes.

Il explique notamment que toutes les preuves récoltées sur les pressions subies par le père, Rebaz, au Kurdistan irakien n’ont pas encore pu être étudiées. Ajoutant que le patriarche est membre d’un parti d’opposition, le Goran, dans son pays, Hervé Gullotti rappelle que ses membres sont régulièrement cibles de violences de la part d’autres factions. Cet engagement politique n’a d’ailleurs pas été suffisamment souligné selon lui. Il estime à ce sujet que le Secrétariat d’Etat aux migrations n’a pas correctement traduit les propos du père et que le traitement du dossier a été « partial ».

Actuellement établie à Péry-La Heutte, la famille Ahmed doit pourtant quitter la Suisse le 15 mars. La décision de son renvoi a été confirmée il y a un mois par le Tribunal fédéral. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus