Le Grand Conseil s’engage pour le climat

Le changement climatique est une réalité et il faut lutter contre. Le Grand Conseil bernois ...
Le Grand Conseil s’engage pour le climat

Le changement climatique est une réalité et il faut lutter contre. Le Grand Conseil bernois a adopté mardi une déclaration et une initiative parlementaire sur la base de ce constat

    Le Grand Conseil a reconnu mardi l'importance de s'engager dans la lutte pour le changement climatique. Le Grand Conseil a reconnu mardi l'importance de s'engager dans la lutte pour le changement climatique.

La protection du climat doit être inscrite dans la Constitution bernoise. Le Grand Conseil a accepté mardi de donner son soutien à l’idée proposée par les Verts. Ces derniers demandent notamment que le canton et les communes mènent une politique active de protection du climat et contribuent à l’objectif international de maintenir le réchauffement planétaire en dessous de deux degrés par rapport aux niveaux préindustriels. Le principe a été accepté par 90 voix contre 59 et 1 abstention. Le texte devra toutefois subir des adaptations.

Si la majorité du Grand Conseil juge important de faire entrer la protection du climat dans la Constitution cantonale, la formulation de l’article proposée par les Verts, intitulé « Protection du climat », suscite moins d’enthousiasme. Il sera donc retravaillé avant d’être soumis au Grand Conseil, puis au peuple en votation. La tâche sera confiée à la Commission des institutions politiques et des relations extérieures. Tous les partis à l’exception de l’UDC, de l’UDF et d’une partie du PLR ont soutenu la proposition. Pour eux, il faut se donner des moyens légaux d’agir et cela passe par une modification constitutionnelle. Un avis que ne partagent pas les opposants, pour qui les moyens à disposition actuellement sont suffisants. L’UDC juge superflu de devoir débattre de cette question et organiser une votation cantonale à ce propos, alors que l’UDF estime que la Constitution ne doit pas refléter l’actualité et les faits quotidiens, catégorie dans laquelle le parti classe les questions climatiques.

Avant le débat sur cette initiative parlementaire, le Grand Conseil a accepté une déclaration dans laquelle il reconnaît porter une responsabilité dans la lutte contre le changement climatique. Il s’engage à faire ce qu’il pourra pour s’opposer à ce changement à l’avenir, et ce de manière prioritaire. Il appelle aussi les communes, les entreprises et les particuliers à renforcer leurs efforts dans la défense du climat. Cette déclaration n’a pas reçu le soutien de l’UDC et de l’UDF. /ast


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus