Fermeture des guichets postaux bernois : moratoire accepté

Le Grand Conseil a accepté un moratoire sur la fermeture des offices de postes dans le canton ...
Fermeture des guichets postaux bernois : moratoire accepté

Le Grand Conseil a accepté un moratoire sur la fermeture des offices de postes dans le canton de Berne, il s’est toutefois montré partagé sur la question 

Un moratoire sur la fermeture des offices postaux dans le canton de Berne a été accepté mecredi par le Grand Conseil. (Image d'illustration) Un moratoire sur la fermeture des offices postaux dans le canton de Berne a été accepté mecredi par le Grand Conseil. (Image d'illustration)

Moratoire accepté sur la fermeture des offices de poste dans le canton de Berne. Le Grand Conseil, bien que partagé, s’est prononcé mercredi en faveur de la motion portée par la députée PLR Virginie Heyer et la députation francophone. Elle a été acceptée par 71 oui, contre 64 non et 8 abstentions. Le gouvernement lui-même s’était pourtant montré défavorable à une telle mesure.


« Un rouleau compresseur »

L’indignation aura prévalu aux froids calculs. « La Poste joue au rouleau compresseur », s’est fendue Virginie Heyer. La députée verte Moussia de Watteville a renchéri, « il ne faut pas tenir compte que des préoccupations économiques », avant que Roland Benoit, pour l’UDC, indique « qu’il en va de la survie du service public ». Des cris qui auront pesé plus lourd, au final, que les arguments des opposants. On retrouve dans leurs rangs le PLR. Le groupe a indiqué ne pas vouloir d’une ingérence dans les affaires opérationnelles de La Poste. L’UDF a relevé que les solutions alternatives, comme celles dans les magasins d’alimentation, sont même plus avantageuses avec des heures d’ouvertures renforcées. Enfin, le PVL a indiqué qu’un investissement dans la numérisation des services serait une bien meilleure solution qu’un moratoire.


Au Conseil fédéral d’agir

Le moratoire va obliger le Conseil-exécutif à interpeller le Conseil fédéral. Ce dernier a déjà reçu plusieurs demandes en ce sens de la part d’autres cantons en Suisse. La balle est dorénavant dans son camp. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus