Les Tramelots voteront en novembre pour le toit de la patinoire

Le Conseil général de Tramelan a préavisé favorablement lundi soir un crédit d’engagement ...
Les Tramelots voteront en novembre pour le toit de la patinoire

Le Conseil général de Tramelan a préavisé favorablement lundi soir un crédit d’engagement de 1,2 million de francs en vue de la rénovation du toit de la patinoire avec panneaux solaires intégrés

Le Conseil général de Tramelan a écouté attentivement la présentation concernant le projet de rénovation du toit de la patinoire. Le Conseil général de Tramelan a écouté attentivement la présentation concernant le projet de rénovation du toit de la patinoire.

Tramelan a connu un Conseil général tranquille lundi soir. Le législatif a validé les comptes 2018 qui bouclent avec un léger déficit de 16'000 francs, bien moins conséquent que la perte de près d’un million prévue au budget. Ce résultat s’explique pour une partie par les dépenses moins importantes que prévues du service hivernal. « Il a neigé beaucoup moins en 2018, qu’en 2017. Cela se traduit par une différence de 300'000 francs par rapport à l’année passée », a expliqué Raphaël Chappuis, administrateur des finances.


La patinoire devant le peuple

Les élus communaux se sont aussi prononcés à l’unanimité en faveur du financement de la rénovation du toit de la patinoire. La variante avec panneaux solaires intégrés coûtera plus de 1,2 million de francs. Le projet, initialement lancé en 2014, avait pris du retard à cause d’une étude complémentaire commandée concernant l’isolation. Mais ce contretemps n’aura au final pas prétérité le projet, au contraire, comme l’explique André Ducommun, conseiller municipal responsable des bâtiments et de la sécurité publique.

Les citoyens de Tramelan devront se prononcer sur ce crédit d’engagement le 24 novembre en votation. Si l’étape est franchie, le chantier devrait être mené d’avril à juin 2020, pour une mise en service en juillet.


Des notes plus claires

À noter encore que la motion intitulée « Pour des notes de frais sans disparité » qui émanait de deux élus du Groupe Débat a été approuvée à l’unanimité. Le texte demandait de donner un cadre clair aux remboursements des frais des membres des différents organes communaux.

Autre information communiquée lundi soir par le Conseil municipal, Carine Bassin-Girod sera de retour aux affaires. La conseillère municipale accidentée avait dû subir une lourde opération en janvier. Elle reprendra du service au sein de l’exécutif dès le mois d’août. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus