Des alternatives à la vente pour l’ancien foyer de Prêles

L’ancien foyer d’éducation de Prêles ne sera pas vendu d’ici trois ans comme le demandait une ...
Des alternatives à la vente pour l’ancien foyer de Prêles

L’ancien foyer d’éducation de Prêles ne sera pas vendu d’ici trois ans comme le demandait une motion, d’autres alternatives devront être étudiées notamment celle d’y placer une prison

L'ancien foyer d'éducation de Prêles pourrait devenir une prison. L'ancien foyer d'éducation de Prêles pourrait devenir une prison.

Amorcer la vente de l’ancien foyer d’éduction de Prêles, oui, mais sans se mettre de délai contraignant. Le Grand Conseil a accepté mardi une motion transformée en postulat et refusé une autre sur l’avenir des bâtiments. Les deux interventions avaient été déposées par des élus alémaniques du PBD et de l’UDC. Ce résultat est très satisfaisant selon la députation francophone. Il devrait permettre de laisser le temps aux députés d’étudier d’autres possibilités d’utilisation pour l’ancien foyer. L’établissement d’une prison en lieu et place de celle de Bienne qui ne répond plus aux normes serait envisageable. C’est ce qu’explique l’UDC Etienne Klopfenstein, président de la députation :

Pour rappel, le Grand Conseil avait décidé en mars de ne pas ouvrir de centre pour requérants d’asile au sein de l’ancien foyer d’éducation de Prêles. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus