Le sport obligatoire pour les futurs enseignants bernois

Le Grand Conseil a décidé mercredi à une courte majorité de rendre les cours de sport obligatoires ...
Le sport obligatoire pour les futurs enseignants bernois

Le Grand Conseil a décidé mercredi à une courte majorité de rendre les cours de sport obligatoires dans le cursus des futurs enseignants bernois pour les degrés préscolaires et primaires

Il ne sera plus possible d'éviter les cours d'activité physique et de sport pour les étudiants dans les degrés préscolaires et primaires. (Photo: archives) Il ne sera plus possible d'éviter les cours d'activité physique et de sport pour les étudiants dans les degrés préscolaires et primaires. (Photo: archives)

Les futurs enseignants bernois ne pourront plus échapper aux cours d’activité physique et de sport durant leur cursus. Avec une petite majorité, 76 oui contre 64 non et 7 abstentions, le Grand Conseil a adopté mercredi une motion de l’UDC Sabina Gueissbühler-Strupler en ce sens. Les degrés préscolaires et primaires sont concernés. Le but de l’opération est de garantir un enseignement de qualité et sécurisé.


Trop peu sont formés

Pour l’heure, 35% des leçons de sport données à l’école primaire et 12% au niveau secondaire I le sont par des maîtres sans formation spécifique. Un cas de figure amené à changer qui laisse le député PSA de Bévilard Peter Gasser partagé :

Toujours en lien à l’activité physique, une motion portée par Peter Gasser a par contre été refusée. L’intervention demandait d’augmenter les moyens alloués à Jeunesse et sport (J+S) ainsi qu’à l’organisation de camps de ski. Le parlement s’est rallié à l’avis du gouvernement en refusant la proposition par 72 voix contre 66 et 2 abstentions. Il a notamment estimé qu’une telle mesure irait à l’encontre du programme d’allégement 2018 décidé en décembre 2017 par le législatif.


Pour du matériel scolaire durable

Pour revenir à l’enseignement, les parlementaires ont encore adopté une motion de l’UDC afin de favoriser l’utilisation d’un matériel didactique durable. Il a aussi été décidé, de justesse, de vendre la participation du canton dans la société Schulverlag AG, décision prise contre l’avis du gouvernement. /jrg


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus