Le budget tramelot accepté malgré l’opposition socialiste

Le Conseil général de Tramelan a approuvé lundi soir son budget 2020 qui prévoit un déficit ...
Le budget tramelot accepté malgré l’opposition socialiste

Le Conseil général de Tramelan a approuvé lundi soir son budget 2020 qui prévoit un déficit de 843'000 francs, seule la fraction socialiste s’est opposée à la mouture en pointant du doigt un manque de stratégie financière

36 membres étaient présents pour cette quatrième et dernière réunion du législatif tramelot de l'année. 36 membres étaient présents pour cette quatrième et dernière réunion du législatif tramelot de l'année.

Le budget 2020 passe la rampe à Tramelan. Le Conseil général s’est tenu lundi soir dans la cité de Virgile Rossel, il a validé le déficit prévu de 843'000 francs par une majorité de 23 voix, contre 9 et 4 abstentions. Seule la fraction socialiste s’est opposée à la mouture proposée, elle a relevé un manque chronique de stratégie financière du Conseil municipal ainsi que des charges reportées sur les plus démunis comme l’explique le socialiste Vincent Vaucher :

Un problème de maîtrise de charges a été reconnu par l’exécutif, mais pas de quoi remettre pour autant en question « la rigueur, le soin et la prudence » avec lesquels le budget a été établi selon le maire de la commune Philippe Augsburger :

La quotité d’impôt reste inchangée à 1.94.


670'000 francs libérés

Les deux crédits à l’ordre du jour pour le bassin d’eaux pluviales (390'000 francs) ainsi que pour l’informatique (280'000 francs) ont de leur côté été acceptés. Le premier financement a été validé à l’unanimité, quant au second, il est passé avec 33 voix pour, 0 contre et 2 abstentions.


Une motion retirée, l’autre transformée

Durant la séance du législatif, la motion portée par deux élus du Groupe Débat ainsi qu’un socialiste afin d’assurer la sécurité des élèves 3H sur le chemin de l’école à journée continue a été transformée en postulat et acceptée par 20 voix, contre 6 et 10 abstentions. L’un des porteurs du texte Pierre-Alain Basso du Groupe Débat préfère voir le verre à moitié plein plutôt que vide :

La deuxième motion qui visait l’amélioration des services de la déchetterie a quant à elle échoué. Face à un feu nourri de critiques -notamment autour des coûts des améliorations prévues- les socialistes, porteurs du texte, ont décidé de le retirer.


Raphaël Maire président

Enfin, le Conseil général a nominé son bureau pour l’année 2020. Le PLR Raphaël Maire a été élu en tant que président. Le poste de premier vice-président a été attribué à Pierre-Alain Basso du Groupe Débat. Quant à la fonction de secrétaire, elle sera assurée par le socialiste Marc Nussbaumer. L’année prochaine, la première séance du législatif aura lieu le 17 février 2020. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus