Le Grand Conseil en bref

Réunis depuis deux semaines à l’occasion de la session d’hiver du Grand Conseil, les députés ...
Le Grand Conseil en bref

Réunis depuis deux semaines à l’occasion de la session d’hiver du Grand Conseil, les députés bernois se sont prononcés sur plusieurs affaires lundi

Les élus ont siégé mardi toute la journée jusqu’à 18h30. Les élus ont siégé mardi toute la journée jusqu’à 18h30.

La session d’hiver du Grand Conseil bernois devrait se terminer ce mercredi. Lundi, les élus ont pris plusieurs décisions relatives à la Direction de la police et des affaires militaires


Asile

Le législatif a accepté par 97 voix contre 47 et 2 abstentions la Loi portant introduction de la loi fédérale sur l'asile et de la loi fédérale sur les étrangers et l’intégration en deuxième lecture. La version finale intégrera une proposition traité lundi par le député UDF Jakob Schwarz. L’amendement prévoit d’autoriser les personnes faisaient l’objet d’une décision de renvoi à l’issue de plusieurs années de procédure d’asile de pouvoir achever leur apprentissage, en tenant compte des conditions du droit fédéral.


Travail en attente de renvoi

Cette thématique a été une nouvelle fois traité lors du traitement d’une motion déposé par Hasim Sancar des verts. Sa motion demandait au Conseil-exécutif d’intervenir auprès de la Confédération afin d’autoriser les requérants d’asile déboutés de poursuivre leur activité professionnelle jusqu’à la date du renvoi effectif. Le texte a été adopté sous la forme moins contraignante du postulat par 75 oui contre 59 non et 6 abstentions. Les élus ont dans la foulée refusé de classer le texte.


Véhicules à hydrogène

Le parlement a aussi accepté de faire un geste en faveur de l’environnement. Par 105 oui, 9 non, et 9 abstentions, ils ont adopté une motion sous la forme du postulat visant à exonérer pendant dix ans les véhicules à hydrogène de l'impôt sur les véhicules à moteur. Ils présentent divers avantages en comparaison de ceux équipés de batteries électriques ou d'un moteur à combustion. Toutefois, aucun véhicule à hydrogène n'est actuellement immatriculé dans le canton de Berne. /anl 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus