Page de vie : Christelle Léchot

Page de vie a pris de l’altitude lundi matin.
Page de vie : Christelle Léchot

Page de vie a pris de l’altitude lundi matin

Christelle, diplômée dans l’hôtellerie-restauration, et son mari Denis, alors chef de groupe chez BKW, ont tout quitté pour reprendre les rênes d’une auberge de montagne au printemps 2017. Christelle, diplômée dans l’hôtellerie-restauration, et son mari Denis, alors chef de groupe chez BKW, ont tout quitté pour reprendre les rênes d’une auberge de montagne au printemps 2017.

On a grimpé sur la montagne des Prés-de-Cortébert lundi pour rencontrer Christelle Léchot. Depuis deux ans et demi, cette maman de trois enfants a décidé de changer de vie pour reprendre, avec son mari, la gestion de La Cuisinière, un restaurant de montagne perché à 1148 mètres d’altitude et bien connu dans la région. Pour elle, c’était juste un retour aux sources puisque ses parents ont tenu l’établissement durant plus de 30 ans. C’est à quatre ans que Christelle Léchot est arrivée au pied du Chasseral où elle y a passé toute son enfance :

Christelle Léchot et son mari travaillent désormais ensemble au restaurant et sur l’exploitation agricole. Une nouvelle organisation familiale qu’il a fallu apprivoiser.


Elle a décidé de prendre de l’altitude pour revenir « à la maison »

Il y a bientôt 3 ans, Christelle Léchot a quitté le vallon de St-Imier avec sa famille pour s’établir définitivement sur la montagne des Prés-de-Cortébert. Avec son époux Denis, cette maman de 37 ans a repris la gestion de La Cuisinière, un restaurant de montagne que ses parents ont tenu durant plus de 30 ans.

Un nouveau défi professionnel mais aussi familial puisqu’il a fallu apprendre à travailler en couple :

/nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus