Le GIP veut plus de visibilité

Le Groupement interprofessionnel du canton du Jura et de la partie francophone du canton de ...
Le GIP veut plus de visibilité

Le Groupement interprofessionnel du canton du Jura et de la partie francophone du canton de Berne a communiqué sa stratégie pour l’année en cours

Le prochain Salon interjurassien de la formation se tiendra à la Halle des expositions de Delémont du 1er au 5 avril 2020. ( Photo: archives) Le prochain Salon interjurassien de la formation se tiendra à la Halle des expositions de Delémont du 1er au 5 avril 2020. ( Photo: archives)

La stratégie 2020 du GIP est désormais connue. Les membres du Groupement interprofessionnel du canton du Jura et de la partie francophone du canton de Berne se sont retrouvés le 6 février dernier en assemblée générale. Ils ont pris connaissance de cette stratégie qui est composée de trois orientations majeures comme indiqué dans un communiqué lundi soir.

Le premier axe a pour objectif d’améliorer la notoriété du GIP. Il souhaite se positionner comme un partenaire privilégié dans la découverte pratique des métiers que ce soit à l’égard des jeunes, de leurs familles et des écoles. Le groupement désire aussi développer ses relations avec les partenaires politiques, les services de l’enseignement, les services de formation ainsi qu’avec les entreprises formatrices.

Le deuxième axe vise à développer ses prestations. Nouveautés cette année:  des stages « découvertes » d’un demi-jour seront proposés par les associations professionnelles, les entreprises et les institutions. Le site internet legip.ch va être transformé. Il permettra dorénavant aux entreprises et aux établissements de formation d’y inscrire directement les stages qu’ils proposent.

Enfin, le GIP souhaite rendre le Salon interjurassien de la formation encore plus attractif. Il proposera notamment une toute nouvelle application web développée par la division technique du CEJEF de Porrentruy. /seb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus