Autisme : le CEPC pour combler un vide

Le Centre éducatif et pédagogique de Courtelary doit accueillir plusieurs places en faveur ...
Autisme : le CEPC pour combler un vide

Le Centre éducatif et pédagogique de Courtelary doit accueillir plusieurs places en faveur d’élèves atteints de troubles du spectre autistique mais possédant un quotient intellectuel dans la norme

Le Centre éducatif et pédagogique de Courtelary accueillera des élèves autistes. (Photo: archives) Le Centre éducatif et pédagogique de Courtelary accueillera des élèves autistes. (Photo: archives)

Le canton de Berne planche sur un projet en faveur de l’autisme. Il a répondu à une interpellation déposée par la députée Anne-Caroline Graber. L’agrarienne de La Neuveville entendait savoir ce qui était entrepris en particulier pour les élèves atteints de troubles du spectre autistique et pourvus d’un quotient intellectuel dans la norme. Elle pointe du doigt dans ces cas spécifiques un déficit de structures scolaires adaptées. Le gouvernement ne partage pas cet avis. Qui plus est, une offre est en passe d’être établie.


Le CEPC à Courtelary

Elle doit voir le jour d’ici à août cette année selon le gouvernement. Il est prévu qu’elle prenne place au sein du Centre éducatif et pédagogique de Courtelary (CEPC). Il s’agit de quatre à six places de scolarisation temporaire. Temporaire, justement dans le but de « stabiliser les élèves avant leur intégration dans l’école obligatoire ou dans une école spécialisée » indique le canton dans sa réponse. Cette nouvelle entité viendrait combler le besoin relevé par Anne-Caroline Graber.


D’autres structures suffisantes

Pour le reste, le gouvernement indique que plusieurs autres structures sont déjà en place. Il cite notamment la fondation You Count à Pieterlen ainsi que l’école de pédagogie curative de Bienne et l’ALTER ECOLE à Tavannes. Afin d’aiguiser les connaissances pédagogiques des éducateurs, le centre ACCES à Péry vient enfin étoffer l’offre à disposition.

à noter encore que cette nouvelle structure qui verrait le jour au sein du CEPC fonctionnerait en partenariat avec l’association Autisme Ressources et Compétences (AuReCo). Cette dernière a été créée dernièrement soit le 21 mars et s'est engagée pour la mise sur pied du centre. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus