Une rentrée masquée et fléchée pour le Gymnase de Bienne

Les étudiants du Gymnase français des Prés-de-la-Rive à Bienne ont repris les cours lundi ...
Une rentrée masquée et fléchée pour le Gymnase de Bienne

Les étudiants du Gymnase français des Prés-de-la-Rive à Bienne ont repris les cours lundi en portant des masques afin d’éviter la propagation du coronavirus

Les escaliers du Gymnase disposent de chemins distincts afin de séparer les flux. Les escaliers du Gymnase disposent de chemins distincts afin de séparer les flux.

Un masque le matin, un autre l’après-midi. Au Gymnase français des Prés-de-la-Rive, à Bienne, les étudiants ont dû revoir leurs habitudes lundi matin pour la reprise des cours après les vacances estivales. Dans le secondaire II du canton de Berne, le port du masque est obligatoire si une distance interpersonnelle de 1,5 mètre ne peut pas être garantie. La mesure doit éviter la propagation du coronavirus. 60'000 masques ont été acquis par le Gymnase qui englobe également la filière maturité de l’École de Commerce de Bienne. Une filière dont Fabian Aellig est le nouveau directeur, en plus du poste de vice-recteur du Gymnase. L’enfant du Jura bernois de 31 ans explique comment les étudiants ont été accueillis lundi matin :

Gratuits pour l’instant

Pour faire face, il a fallu acquérir le matériel. Fabian Aellig indique que les provisions devraient suffire jusqu’en automne. Ensuite, au canton de donner la marche à suivre :

Fabian Aellig dans son bureau au sein du Gymnase français de Bienne. Fabian Aellig dans son bureau au sein du Gymnase français de Bienne.

Directeur à 31 ans

La nomination de Fabian Aellig à ses nouvelles responsabilités a été annoncée la semaine passée par l’École Supérieure de Commerce de Bienne. Directeur si jeune, cela peut interpeller. Fabian Aellig commence par expliquer qu’il a toujours été attiré par les tâches de gestion :

« C’est un peu de la chance, ou du culot »

À noter que la transition avec son prédécesseur à la direction, Bertrand Schmied, s’est déroulée en douceur durant les six derniers mois. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus