Des élus demandent un rapport sur le Gymnase de Bienne après les inondations

Deux députés biennois ont déposé un postulat au Grand Conseil pour le gouvernement. Ils souhaitent ...
Des élus demandent un rapport sur le Gymnase de Bienne après les inondations

Deux députés biennois ont déposé un postulat au Grand Conseil pour le gouvernement. Ils souhaitent un compte-rendu précis de la situation du gymnase après les inondations de cet été

La salle de sport et les sous-sols de l'établissement sont encore endommagés par les débordements du lac de juillet dernier. La salle de sport et les sous-sols de l'établissement sont encore endommagés par les débordements du lac de juillet dernier.

Les dommages auraient-ils pu être évités ? Les intempéries ont fait de nombreux dégâts au Gymnase de Bienne cet été, alors qu’il a été rénové il y a quelques années. Deux députés au Grand Conseil, Peter Bohnenblust du PLR et le Vert Christoph Grupp ont déposé un postulat la semaine passée au Grand Conseil. Ils demandent une analyse et un rapport sur les dégâts du gymnase afin de minimiser d’éventuels prochains dégâts.

L’école a repris le mois dernier pour les gymnasiens et gymnasiennes à Bienne aux Prés-de-la-Rive et les conséquences des inondations de juillet sont encore présentes. Les sous-sols sont endommagés et les salles de sports restent inutilisables pour les prochains mois.

Le rapport demandé par les députés biennois Peter Bohnenblust et Christoph Grupp devra répondre à plusieurs points, tels que : déterminer les dégâts précis de chaque bâtiment, les conséquences financières des dommages et leur impact sur l’enseignement donné aux élèves.

Les deux élus cherchent aussi à savoir pourquoi les bâtiments n’ont pas été mieux protégés contre les inondations même après les rénovations. Ils relèvent que ce sont les bâtiments les plus récents qui ont le plus souffert des inondations cet été à Bienne. Selon eux, cela laisse penser que la protection contre les dégâts des eaux n’a pas été assez prise en compte durant les rénovations de ces dernières années.

La suite est désormais dans les mains du Grand-Conseil qui décidera s’il accepte le postulat ou non. /vcu-tbu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus