Le Conseil-exécutif interpellé au sujet de la préfète du Jura bernois

Les députés PSA au Grand Conseil bernois Maurane Riesen et Peter Gasser n’ont pas apprécié ...
Le Conseil-exécutif interpellé au sujet de la préfète du Jura bernois

Les députés PSA au Grand Conseil bernois Maurane Riesen et Peter Gasser n’ont pas apprécié que Stéphanie Niederhauser s’en prenne aux autorités de Moutier

Députés socialistes autonomes au Grand Conseil bernois, Maurane Riesen et Peter Gasser interpellent le Conseil-exécutif au sujet des déclarations de la préfète du Jura bernois à l'encontre des autorités de Moutier. Députés socialistes autonomes au Grand Conseil bernois, Maurane Riesen et Peter Gasser interpellent le Conseil-exécutif au sujet des déclarations de la préfète du Jura bernois à l'encontre des autorités de Moutier.

L’affaire des déclarations de la préfète du Jura bernois à l’encontre des autorités de Moutier rebondit devant le Grand Conseil à Berne. Les députés PSA Maurane Riesen et Peter Gasser ont déposé une interpellation urgente pour tendre vers une communication plus apaisée à l’égard du Conseil municipal prévôtois. Ils estiment par ailleurs qu’il serait peut-être judicieux de remplacer Stéphanie Niederhauser sur le dossier du vote institutionnel de Moutier.

En toile de fond, la condamnation à ce jour de trois cas de domiciliations fictives dans le cadre du vote du 18 juin 2017. Le Conseil municipal de Moutier s’est ouvertement réjoui de ce verdict du Ministère public qui a démontré, selon lui, qu’il n’y a pas eu de tourisme électoral massif, alors que la préfète avait fait état de 44 cas problématiques. Stéphanie Niederhauser a réagi dans la foulée en déclarant qu’il n’appartenait plus à des autorités communales de contester maintenant ou d’interpréter ces décisions judiciaires. Cette intervention n’a pas été du goût de Maurane Riesen et de Peter Gasser, qui estiment qu’elle s’apparente à une atteinte à la liberté d’expression et à l’autonomie communale. Pour les deux élus socialistes autonomes du Grand Conseil, si les autorités de Moutier se doivent de rester mesurées dans leurs propos en lien avec le dossier jurassien, il semblerait logique que la préfète du Jura bernois observe la même retenue.

Maurane Riesen et Peter Gasser interpellent donc le Conseil-exécutif : approuve-il l’exigence préfectorale de réduire au silence le Conseil municipal de Moutier sur un objet concernant sa commune ? A-t-il eu connaissance de la communication de la préfète et, si oui, l’a-t-il validée ? Les élus PSA demandent par ailleurs si l’intervention de Stéphanie Niederhauser est conforme aux engagements pris par le canton de Berne devant la Conférence tripartite pour chercher à apaiser la situation à Moutier. Ils demandent enfin si la Direction de la justice envisage, par gain de paix, de confier la surveillance de Moutier à une autre personne. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus