Le covid-19 éclipse le budget à St-Imier

Le dispositif sanitaire mis en place dans la commune de St-Imier pour contrer la pandémie a ...
Le covid-19 éclipse le budget à St-Imier

Le dispositif sanitaire mis en place dans la commune de St-Imier pour contrer la pandémie a alimenté de vifs débats jeudi soir au Conseil de ville alors que le budget 2021 a été expédié sans discussion

Les mesures sanitaires mises en place en terres imériennes  pour lutter contre le coronavirus ont rebondi sur la table du législatif jeudi soir  . (Photo : ldd). Les mesures sanitaires mises en place en terres imériennes  pour lutter contre le coronavirus ont rebondi sur la table du législatif jeudi soir  . (Photo : ldd).

La pandémie a cristallisé les débats jeudi soir lors de la séance du Conseil de ville de Saint-Imier. Alors que le budget 2021 – déficitaire à hauteur de 2,46 millions - constituait le point majeur de l’ordre du jour, il a été traité et approuvé à l’unanimité en un éclair. Les échanges du législatif se sont rapidement tournés sur la crise sanitaire dans une ambiance quelque peu électrique. Les fractions PLR et socialiste se sont interrogés sur les mesures de prévention mises en place par la municipalité imérienne. Certains élus estimaient que le Conseil municipal devrait se montrer proactif face à l’arrivée de cette 2ème vague. Le maire de St-Imier, Patrick Tanner, explique que la marge d’initiative du Conseil municipal comporte des limites:  

« il n’appartient pas au conseil municipal d’élaborer ses propres mesures »

Les réflexions se sont concentrés sur les éventuelles nouveaux moyens à mettre en place afin de protéger et soutenir davantage la population imérienne, sur le plan purement sanitaire mais aussi psychologique.

L’idée d’offrir une vaccination contre la grippe aux employés communaux a été lancée par le conseiller de ville socialiste Michel Ruchonnet . La proposition est déjà en réflexion selon le maire de la commune imérienne, Patrick Tanner : 

« l’option de proposer une vaccination aux collaborateurs municipaux est d’actualité »

Les autorités de St-Imier examinent également actuellement des offres pour des masques en tissu qui seraient offerts aux élèves du secondaire I. Une solution plus écologique qui permettrait de lutter contre le littering causé par les protections en papier. /nme 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus