La modification de la loi sur les soins hospitaliers acceptée

Les députés bernois ont dit oui à l’unanimité à cette nouvelle mouture mercredi. Les hôpitaux ...
La modification de la loi sur les soins hospitaliers acceptée

Les députés bernois ont dit oui à l’unanimité à cette nouvelle mouture mercredi. Les hôpitaux devront notamment communiquer les salaires des médecins-chefs au canton

La modification de la loi sur les soins hospitaliers a été approuvée par le Grand conseil bernois mercredi matin. (photo : Pixabay). La modification de la loi sur les soins hospitaliers a été approuvée par le Grand conseil bernois mercredi matin. (photo : Pixabay).

La modification de la loi sur les soins hospitaliers a passé la rampe mercredi au Grand Conseil bernois. Les élus l’ont acceptée à l’unanimité. Cette révision partielle obligera désormais les hôpitaux du canton à communiquer, de manière anonyme, aux autorités bernoises le montant des salaires des médecins chefs. Ceux-ci seront ensuite publiés sur internet, une fois par année, par la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration. La possibilité sera également donnée aux patientes d’accoucher de manière confidentielle. Les frais supplémentaires engendrés seront pris en charge par le canton.

Un seul point a été, quelque peu, discuté. Il s’agit de l’article 92 concernant l’obligation de sauvetage. La minorité de la commission de la santé et des affaires sociales (C-Soc) souhaitait ajouter la langue comme motif discriminatoire. Une demande refusée par le Grand Conseil.

Samantha Dunning, députée socialiste biennoise et représente de la minorité de la C-Soc

A noter encore que les services psychiatriques régionaux et universitaires qui utilisent des immeubles ou des constructions appartenant au canton ne verront pas les autorités bernoises prélever de rente du droit de superficie sur les contrats existants. Ils devront toutefois les utiliser à des fins opérationnelles et économiques, en les affectant aux soins hospitaliers. /sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus