Page de vie : Liliane Gujer

Devenir pasteure la quarantaine passée, Liliane Gujer a relevé le défi. La Biennoise officie ...
Page de vie : Liliane Gujer

Devenir pasteure la quarantaine passée, Liliane Gujer a relevé le défi. La Biennoise officie aujourd'hui au sein de la paroisse de Grandval et de celles du Par8

Liliane Gujer a été formatrice d'adultes durant des années avant de se lancer dans des études de théologie. Liliane Gujer a été formatrice d'adultes durant des années avant de se lancer dans des études de théologie.

Cette Biennoise cinquantenaire officie depuis un peu plus d’une année comme pasteure pour le Par8, à Grandval. Au bénéfice d’une licence en lettres et maman de deux enfants, elle a d’abord œuvré comme animatrice-formatrice socio-culturelle avant de s’investir pleinement dans le domaine de la théologie. Pourtant, sa fibre religieuse s’est développée très jeune : 

« Au début c’était pas quelque chose de vital puis la question religieuse est devenue virulente pour moi »

Après avoir travaillé des années dans le domaine de l’intégration et investi beaucoup d’énergie dans la politique biennoise, cette mère de famille établie depuis toujours dans la cité seelandaise entame un changement de vie. Elle revoit son organisation familiale et reprend le chemin de l’université pour devenir pasteure. Un challenge conséquent d’autant que les femmes se font rares dans le métier. L’église leur laisse-t-elle assez de place ou doivent-elles la faire ? La réponse de Liliane Gujer: 

« C’est évident que les femmes doivent lever leurs voix »

Liliane Gujer, pasteure pour le Par8 à Grandval, répondait à Natacha Mengoli. /nme 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus