Page de vie : Marie Sprunger

Mettre des mots sur une enfance traumatisante, c’est la voie choisie par Marie Sprunger pour ...
Page de vie : Marie Sprunger

Mettre des mots sur une enfance traumatisante, c’est la voie choisie par Marie Sprunger pour se reconstruire et aider les victimes d'abus à se confier 

Marie Sprunger a décidé de parler au grand jour de son enfance traumatisante pour encourager les victimes d'inceste à faire de même Marie Sprunger a décidé de parler au grand jour de son enfance traumatisante pour encourager les victimes d'inceste à faire de même

Cette quadragénaire a grandi dans la région au sein d’une famille religieuse qui a cautionné les actes d’inceste du père de la fratrie. A la vingtaine, elle sort de son silence et quitte le Jura bernois pour s’installer dans la région lémanique. Aujourd’hui, elle est de retour dans le village de son enfance, comme pour s’affranchir du passé. Un passé très lourd qu’elle accepte de partager pour aider les victimes d’abus et de violences :

« J’ai été violée par mon père avec la complicité de ma mère »

Après avoir été victime de violences incestueuses durant toute sa jeunesse, Marie Sprunger a décidé de médiatiser son histoire pour sensibiliser la population à cette problématique trop souvent taboue. 

Après avoir vécu 20 ans dans la région lémanique, elle est revenue s'installer, il y a quelques années,  dans son village d’enfance pour exercer sa nouvelle profession : photographe. Elle sait pourtant qu’après ses révélations, elle ne retrouvera jamais sa famille :

« Je parle pour tous ceux qui n’ont jamais parlé » 

Marie Sprunger répondait à Natacha Mengoli. Dans la région, les victimes d’abus ou de violences peuvent trouver une oreille confidente auprès de l’association Patouch ou du centre de consultation LAVI. /nme



 

Actualités suivantes

Articles les plus lus