« Mettre ces initiatives en application poserait problème »

Cultiver sans produits phytosanitaires ne serait pas sans conséquences, en Suisse comme à l’étranger ...
« Mettre ces initiatives en application poserait problème »

Cultiver sans produits phytosanitaires ne serait pas sans conséquences, en Suisse comme à l’étranger. L’UDC du Jura bernois appelle la population à voter deux fois « non » aux initiatives qui traitent de ces substances le 13 juin

Etienne Klopfenstein est venu exposer ses arguments contre les deux initiatives. Etienne Klopfenstein est venu exposer ses arguments contre les deux initiatives.

Les deux initiatives pour interdire les pesticides dans l’agriculture, l’UDC du Jura bernois n’en veut pas. Ces deux textes, intitulés : « pour une eau potable propre et une alimentation saine » et « pour une Suisse libre de pesticides de synthèse », sont soumis au vote le 13 juin prochain dans notre pays.  Après avoir accueilli le camp du deux fois « oui » dans La Matinale, nous avons reçu mardi celui du deux fois « non ». Etienne Klopfenstein, député UDC au Grand Conseil, est venu exprimer cette position. Il commence par nous dire pourquoi, malgré la perte de la biodiversité, la destruction du sol et la péjoration de la qualité des aliments brandis par les initiants, il faut refuser ces textes le 13 juin :

/amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus