La révision de la loi sur l’école obligatoire est sous toit

Le Grand conseil bernois a décidé jeudi par 147 oui, 3 non et 0 abstention de l’adopter. Les ...
La révision de la loi sur l’école obligatoire est sous toit

Le Grand conseil bernois a décidé jeudi par 147 oui, 3 non et 0 abstention de l’adopter. Les discussions ont été nourries et ont duré plus de 7 heures

Les députés au Grand conseil ont débattu plusieurs heures au sujet de la loi sur l'école obligatoire. (Photo : KEYSTONE / Laurent Gillieron). Les députés au Grand conseil ont débattu plusieurs heures au sujet de la loi sur l'école obligatoire. (Photo : KEYSTONE / Laurent Gillieron).

Après plus de 7 heures de débats, étalés sur deux jours, la deuxième lecture de la loi sur l’école obligatoire (LEO) s'est terminée jeudi. Le Grand conseil bernois l'a adopté par 147 oui, 3 non et 0 abstention. Si les modifications de fond qui touchent par exemple à l’enseignement spécialisé ou à la mise en place d’un enseignement standardisé n’ont pas été débattues, de nouvelles propositions l’ont été.

La commission de la formation (CFor) a été plusieurs fois partagée au moment de se prononcer sur les différents points. Elle l’a notamment été lors des discussions sur les compétences financières de l’exécutif dans le domaine des plans d’études. La minorité de la CFor souhaitait que le gouvernement passe par le Grand conseil en fonction du niveau de dépense. Cette proposition n’a finalement pas passé la rampe.

Il a également été question mercredi de l’école à journée continue (EJC). La majorité de la CFor souhaitait laisser les communes aux commandes pour l’encadrement de l’EJC. Actuellement, une ordonnance indique que 50% des personnes qui encadrent les enfants doivent avoir suivi une formation spécialisée. Le Grand conseil a suivi l’avis du gouvernement qui estime que la réglementation actuelle est juste et bonne. L’alinéa a donc été biffé et le droit en vigueur reste en place. Cette décision a été un soulagement pour le député PSA de Bévilard, Peter Gasser, tout comme l'acceptation de la révision de la loi. /sbo

Entretien avec Peter Gasser :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus