Page de vie : Maëlle Bader

Pasteure à la trentaine, c’est le parcours de vie atypique d'une jeune Neuchâteloise. Elle ...
Page de vie : Maëlle Bader

Pasteure à la trentaine, c’est le parcours de vie atypique d'une jeune Neuchâteloise. Elle officie depuis une année comme première femme à la tête de la paroisse de Courtelary-Cormoret

Maëlle Bader tient les clés de la paroisse de Courtelary-Cormoret depuis une année. Maëlle Bader tient les clés de la paroisse de Courtelary-Cormoret depuis une année.

Maëlle Bader a repris, il y a une année, les rênes de la paroisse de Courtelary - Cormoret.  La jeune femme de 31 ans est arrivée dans la région après avoir terminé ses études en théologie à Fribourg. Pour cette Neuchâteloise née dans une famille de pasteurs, faire de sa foi une profession n’était pourtant pas une évidence : 

« Je suis la première femme pasteure dans cette paroisse » 

En arrivant dans la région en septembre 2020 durant la pandémie et en tant que première femme à officier à la tête de cette paroisse et dans un village inconnu, Maëlle Bader a jonglé avec les défis pour ses premiers pas en tant que pasteure. 

Elle a repris le flambeau de son prédécesseur en poste depuis plus de trente ans. Il a fallu donc s’adapter pour que chacun trouve ses marques, surtout en période de crise sanitaire… d’autant que voir une femme gérer une paroisse n’est pas forcément courant dans la région : 

« En arrivant en tant qu’étrangère, il faut se faire sa place »

Maëlle Bader, pasteure à Courtelary, répondait à Natacha Mengoli. /nme 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus