Le Grand Conseil bernois veut une administration publique numérique

Les élus bernois souhaitent numériser la communication au sein des communes et du canton de ...
Le Grand Conseil bernois veut une administration publique numérique

Les élus bernois souhaitent numériser la communication au sein des communes et du canton de Berne

Le Grand Conseil a accepté mardi la loi sur l'administration numérique. (Photo : archives) Le Grand Conseil a accepté mardi la loi sur l'administration numérique. (Photo : archives)

Le canton de Berne et les communes bernoises devront communiquer en principe par voie électronique. Le Grand Conseil a adopté mardi sans opposition en première lecture la loi sur l'administration numérique (LAN) qui crée les bases légales pour atteindre cet objectif.

Cette loi instaure le principe de la primauté du numérique. Pour les députés, la communication devrait ainsi devenir plus simple, plus rapide et plus efficace. Mais le papier ne va pas complètement disparaître de l'administration pour autant.

Il n'existerait certes pas un droit à recevoir sous forme papier des informations générales des autorités comme des lois. Mais chaque citoyen pourrait demander une copie sur ce support s'il peut rendre vraisemblable que la consultation sous forme numérique n'est pas possible ou ne peut pas être raisonnablement exigée.

Le Grand Conseil a refusé un amendement de la gauche souhaitant qu'il n'y ait pas de traitement préférentiel pour les demandes qui sont déposées en ligne. Les autorités devraient pouvoir traiter en priorité des requêtes transmises par voie numérique et fixer des émoluments plus élevés pour les échanges non numériques.

Le chancelier d'Etat Christoph Auer a toutefois affirmé que des frais ne seraient prélevés "lorsque cela n'a pas de sens". Il a cité la campagne de vaccination. Le canton a mis en place une ligne téléphonique gratuite pour les personnes qui ne peuvent pas s'enregistrer en ligne. /ATS-tbu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus