Les élus prêts à siéger à Berne

La session d'automne du Grand Conseil commence lundi à Berne. La députation francophone a passé ...
Les élus prêts à siéger à Berne

La session d'automne du Grand Conseil commence lundi à Berne. La députation francophone a passé en revue le maigre menu régional

Les membre du Grand conseil bernois se préparent à siéger durant les deux prochaines semaines. (Photo : Georges Henz) Les membre du Grand conseil bernois se préparent à siéger durant les deux prochaines semaines. (Photo : Georges Henz)

Les députés de la région potassent leurs dossiers. La session d’automne du Grand Conseil démarre lundi à Berne. Comme de coutume, les élus de la députation francophone se sont réunis mardi soir pour évoquer les points importants pour la région. Cette session s’annonce assez légère, selon son président, Tom Gerber, mais une interpellation sort du lot. Il s’agit d’une motion de l’UDC de Corgémont Etienne Klopfenstein sur le site historique de Bellelay. L’intervention, qui n’a que valeur de directive, appelle à un suivi optimal du site suite au départ du pôle santé mentale à Moutier, notamment en assurant l’entretien et la maintenance des lieux durant la période transitoire. Le président de la députation francophone au Grand Conseil, Tom Gerber : 

« La motion demande une solution régionale pour l’entretien du site de Bellelay »

D’autres sujets d’actualité comme le prix de l’essence ou encore la crise énergétique risquent aussi de venir nourrir les débats du parlement bernois. Les députés devront également se prononcer, en deuxième lecture, sur la loi sur l'information. Les débats commenceront lundi après-midi au Rathaus. /nme



Actualités suivantes

Articles les plus lus