Page de vie : André Chiari

Il œuvre pour la promotion du sport handicap dans la région depuis des décennies et préside ...
Page de vie : André Chiari

Il œuvre pour la promotion du sport handicap dans la région depuis des décennies et préside le Club en fauteuils roulants de Bienne depuis près de trente ans 

André Chiari s'est engagé toute sa vie afin de faciliter l'accès au sport pour les personnes en situation de handicap. André Chiari s'est engagé toute sa vie afin de faciliter l'accès au sport pour les personnes en situation de handicap.

Notre chronique Page de vie dresse ce lundi le portrait d’André Chiari. Cet habitant d’Evilard de 73 ans préside le Club en fauteuils roulants de Bienne depuis 28 ans. C’est dans la cité seelandaise, d’ailleurs, qu’il a effectué la majorité de sa carrière d’horloger mais les premières pages de sa vie, André Chiari les a inscrites dans le Jura bernois, plus précisément dans le Vallon de St-Imier. Il garde de cette enfance à la campagne de doux souvenirs :  

« Au départ, notre club était axé sur le sport »

Basketball, athlétisme, tennis, André Chiari n’a jamais laissé son handicap le priver de sport. Il s'y est adonné durant des années aux cotés de son épouse, également en fauteuil roulant. Depuis, les années ont passé et il a dû réduire la cadence mais reste encore actif au sein du Club en fauteuils roulants de Bienne même s'il compte remettre la présidence à la fin de l'année. Avant un repos mérité, le citoyen d’Evilard prépare encore le Biel-Bienne indoors, un tournoi de tennis en chaise roulante qui démarre le 6 octobre. Une quarantaine d'athlètes y prendra part dans les locaux de Swiss Tennis aux Champs-de-Boujean. Aujourd’hui, le handisport peut compter sur des structures professionnelles ou presque, mais cela n’a toujours été le cas explique André Chiari : 

« Au début, on faisait du sport avec nos fauteuils roulants de tous les jours »

André Chiari, président du Club en fauteuils roulants de Bienne répondait à Natacha Mengoli. Il remettra son mandat en fin d'année l'esprit serein, puisque qu'un successeur a été trouvé pour reprendre les rênes de l'entité. /nme 


Actualités suivantes

Articles les plus lus