Page de vie : Nicolas Kernen

Il a attrapé le virus du voyage puis celui de l’altitude. Rencontre avec un aventurier aguerri ...
Page de vie : Nicolas Kernen

Il a attrapé le virus du voyage puis celui de l’altitude. Rencontre avec un aventurier aguerri qui a su dompter le toit de l'Afrique 

Nicolas Kernen partagera son ascension du Kilimanjaro mercredi soir via une conférence au CIP à Tramelan Nicolas Kernen partagera son ascension du Kilimanjaro mercredi soir via une conférence au CIP à Tramelan

Nicolas Kernen se dévoile ce lundi dans notre chronique Page de vie. Ce Chaux-de-fonnier d'origine, établi à Sonceboz depuis deux ans, n’a pas peur des défis hors du commun. Après un tour du monde seul et à pied durant 18 mois, ce jeune trentenaire a eu l’occasion l’an passé de gravir le Kilimanjaro durant une expédition express et en autonomie complète en Tanzanie. Pourtant sa passion pour la montagne est plutôt récente, c’est en premier lieu l’amour du voyage qui l’a poussé à sortir de sa zone de confort :

« Je suis le plus heureux quand j’ai un sac au dos »

Comme beaucoup de voyageurs, Nicolas Kernen a vu la pandémie mettre un stop à ses projets de voyage. De retour au pays et cloisonné à domicile, l'idée de dompter le plus haut sommet d’Afrique pour son trentième anniversaire fait son chemin. Il relève finalement le défi quelques mois après son anniversaire, en décembre 2021.

L’habitant de Sonceboz présentera en détails son ascension du Kilimanjaro réalisée en mode express et en autonomie complète ce mercredi via une conférence au CIP à Tramelan. Mais avant de réalisé cette prouesse, celui qui officie désormais comme expert en sécurité pour les CFF a fait ses premières expériences d'alpinisme en Suisse où il a réalisé son premier 4000m. Comme tout alpiniste, il a dû apprendre à gérer le danger mortel de telles expéditions : 

« J’adore la montagne mais je suis pas prêt à lui donner ma vie »

Nicolas Kernen de Sonceboz répondait à Natacha Mengoli. Il reviendra sur son aventure à l’assaut du sommet du Kilimanjaro et ses 5895 mètres, ce mercredi à 19h30 au CIP à Tramelan. L’entrée est libre. /nme



Actualités suivantes

Articles les plus lus