Le budget bernois 2023 est sous toit

Le Grand Conseil et sa majorité bourgeoise ont validé mardi un budget cantonal équilibré. Les ...
Le budget bernois 2023 est sous toit

Le Grand Conseil et sa majorité bourgeoise ont validé mardi un budget cantonal équilibré. Les propositions de la gauche en faveur de mesures salariales pour le personnel de l'Etat ont été rejetées

La majorité bourgeoise au Grand conseil bernois a pesé de tout son poids dans le débat budgétaire. (Photo : Georges Henz). La majorité bourgeoise au Grand conseil bernois a pesé de tout son poids dans le débat budgétaire. (Photo : Georges Henz).

Après neuf heures de débat, le Grand Conseil bernois a adopté mardi par 105 voix contre 50 le budget 2023 qui débouche sur un résultat équilibré. Majoritaire, le camp bourgeois a refusé la plupart des amendements de la gauche en faveur de dépenses supplémentaires dans les domaines de la santé, de l'éducation et du social. Le projet de budget présenté en août prévoyait encore un excédent de recettes de 114 millions de francs. Mais ces prévisions comprenaient toutefois une distribution des bénéfices de la BNS à hauteur de 480 millions de francs. Or, entretemps, la participation de la BNS s'annonce bien plus modeste, voire inexistante. Le canton a donc revu à la baisse le montant attendu de la part de la BNS.


La gauche frustrée

Pour parvenir à un résultat équilibré au budget, le Grand Conseil a suivi la commission des finances, à une exception: il a accepté une proposition du camp rose-vert pour augmenter de 10 millions le programme de promotion des énergies renouvelables. Lors des débats, les propositions de la gauche en faveur de mesures salariales pour le personnel de l'Etat ou pour le corps enseignants ont été rejetées. La majorité bourgeoise s'est aussi opposée à la création de postes. Lors du vote final, le Parti socialiste et les Verts ont voté contre ce budget, en vain. Le Grand Conseil a également maintenu une baisse de la fiscalité prévue pour les personnes physiques et morales dès 2024. Grâce à ce budget équilibré, le frein à l'endettement est respecté. Comme dans les autres cantons, le budget pourrait plonger dans les chiffres rouges en fonction du montant qui sera versé, ou pas, par la BNS. /ATS


Actualités suivantes

Articles les plus lus