Dans les dossiers : une retraite bien méritée pour Philippe Augsburger

Le maire de Tramelan tire sa révérence à la fin de l’année. Retour sur huit années à la tête ...
Dans les dossiers : une retraite bien méritée pour Philippe Augsburger

Le maire de Tramelan tire sa révérence à la fin de l’année. Retour sur huit années à la tête de la commune

« Ma fierté, c’est d’avoir contribué à ce village que j’aime et que je vais continuer à aimer », clame le futur ex-maire de Tramelan Philippe Augsburger. « Ma fierté, c’est d’avoir contribué à ce village que j’aime et que je vais continuer à aimer », clame le futur ex-maire de Tramelan Philippe Augsburger.

Qui dit fin d’année, dit aussi fin de législature pour certaines personnalités politiques de la région. C’est le cas par exemple de Philippe Augsburger, maire de Tramelan. L’élu PLR siège à la tête de l’exécutif de la commune depuis 2015. Mais il a aussi été conseiller général pendant douze ans. Il termine son mandat actuel à la fin de l’année pour laisser sa place au socialiste Hervé Gullotti, élu le 27 novembre dernier. « J’ai un sentiment de légèreté tout à coup », remarque Philippe Augsburger. « L’occasion de s’accorder du bon temps, deux ou peut-être trois mois sabbatiques ».

Ce qui a motivé le retraité à briguer la mairie en 2014, c’est le jeu de l’alternative. « Je devais succéder à la maire socialiste Milly Bregnard ». Un mandat qui aura duré huit ans, pendant lequel Philippe Augsburger a savouré le contact et la recherche du consensus au sein du Conseil municipal.

Philippe Augsburger : « Ma plus grande fierté, c’est d’avoir servi ce village que j’aime »

Partir « en beauté »

La maire de Tramelan compte bien marquer le coup à l’occasion de son départ. « Quelques apéritifs avec mes collègues du Conseil municipal et l’ensemble du personnel communal », se réjouit Philippe Augsburger. « Il s’agit de tirer sa révérence en beauté ».

Mais l’élu PLR n’a pas fini de s’engager pour son village. Il le fera seulement hors politique. Il s’attribue avant cela des vacances « bien méritées ».

S’il y a une chose qu’il faut retenir de Philippe Augsburger, c’est sans doute son « sens d’ouverture, de disponibilité et son optimisme ». /ddc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus